mercredi 10 février 2016

Oncle Bernard n'en a pas fini de vivre et nous éclaire.

Le 9 février 2016, le cinéma Utopia de Saint-Ouen l'Aumône (Val d'Oise), en présence du réalisateur, le Québecois Richard Brouillette, a projeté le film : Oncle Bernard, un documentaire exceptionnel qui "fait revivre" la pensée et la personnalité de Bernard Maris, mais qui aussi révèle, ce qui aurait pu échapper à certains, son impressionnante maîtrise du sujet
 
 
Il s'agit des rushes, tournés
en mars 2000 dans les locaux de Charlie-Hebdo, et qui devaient, avec d'autres documents cinématographiques, être utilisés pour le film L’encerclement – La démocratie dans les rets du néolibéralisme (un documentaire de 160 minutes, sorti en 2008).

Après l'assassinat de Bernard Maris, le 6 janvier 2015,
Richard Brouillette a voulu rassembler et rendre publics les commentaires spontanés et étonnamment pédagogiques de "l'oncle Bernard", filmés quinze ans auparavant ! 

Cela donne un nouveau documentaire nous proposant une vulgarisation de très haut niveau, sans doute longuement méditée mais apparemment improvisée, restée d'une surprenante actualité, et qui démonte, implacablement, le système économico-politique actuel. 

 Pour qui n'a écouté que les débats auxquels participait Bernard Maris, sur la radio France-Inter, c'est un choc et une révélation. Jamais sa découpe, au scalpel, de la pseudo pensée néo-capitaliste n'avait été, à notre connaissance, aussi incisive, précise, claire, quasi irréfutable que dans les libres propos réunis dans cette "anti-leçon d'économie", orale et directe. 
 

Complémentaire des deux tomes parus chez l'éditeur Bréal, en 2003 et 2006, sous le titre L'anti-manuel d'économie, ce documentaire, mis sur les écrans en novembre 2015, est plus qu'un hommage, c'est un outil pour ceux qui refusent que l'économie soit une science véritable alors qu'elle est, comme le démontre brillamment Bernard Maris, un moyen politique raffiné servant à asseoir la domination des nantis.

Nous souhaitons vivement qu'Oncle Bernard continue, via un DVD, hors des salles de cinéma, son œuvre de démystification.

Jean-Pierre Dacheux et Jean-Claude Vitran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à formuler un commentaire.
Jean-Claude Vitran et Jean-Pierre Dacheux